Colloque – 14 Juin 2008

Tamara Landau continue le dialogue avec les psychanalystes intéressés au concept d’enclave.

Rencontre-Débat autour du thème de son séminaire
« Transfert poétique, négation et enclave »
ou le réel comme fiction poétique de tous les possibles.

10h – 18h, salle de conférences de la Société des Gens de Lettres
Hôtel de Massa, 38 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris.

Programme
Avec la participation de : Alain Didier-Weill, Valeria Medda (Présidente du Forum Lou Salomé, Milan), Paola Mieli (Présidente d’«Après Coup» psychoanalytical association, New York), Sergio Caruso (Président d’OPIFER, fédération de psychanalystes italiens, Florence), Sergio Contardi (Président de Nodi Freudiani, Milan), Jean-Michel Darchy (CCAF, Aix en Provence).

Argument :
Une image manque dans l’âme. Nous dépendons  d’une posture qui a eu lieu de façon nécessaire mais qui ne se révélera jamais à nos yeux. On appelle cette image qui manque l’origine (…)
Avant la naissance ce fut la nuit.  Ainsi y a-t-il une nuit éminemment sensorielle, totalement sensorielle, qui précède l’opposition astrale du jour et de la nuit. Nous procédons de cette poche d’ombre.
Pascal Quignard

10h00 – Accueil
10h15 – Tamara Landau Introduction
11h00 – Débat
11h30 – Alain Didier-Weill « Transfert poétique »
11h50 – Débat
12h15 – Valeria Medda « Le fœtus, le réel, la négation et l’histoire »
12h30 – Débat
15h00 – Paola Mieli « Autour de l’espace »
15h15 – Débat
15h45 – Sergio Caruso « Géographie du corps, géographie de l’esprit »
16h00 – Débat
16h30 – Sergio Contardi « Approche du réel »
16h45 – Débat
17h15 – Jean-Michel Darchy « M:une histoire »
17h30 – Débat
18h00 – Tamara Landau Conclusion
19h00 – Cocktail et concert avec la participation d’Axelle du Rouret et Catherine Fava-Dauvergne, Arthéneum et la Société de Psychanalyse Freudienne